Viewing page 3 of 6

Paris, Paris tout entier. Le voir un
jour   C'est mon rêve joli.
J'ai deux amours  
Mon pays et Paris.

2
Quand sur la rive parfois,
Au lointain j'aperçois
Un paquebot qui s'en va, 
Vers lui je tends les bras
Et le cœur battant d'émoi,
A mi voix
Doucement je dis: «Emporte moi»

REFRAIN
J'ai deux amours
Mon pays et Paris.
Par eux toujours
Mon cœur est ravi.
Ma Savane est belle,
Mais a quoi bon le nier
Ce qui m'ensorcèle
C'est Paris, Paris tout entier.
Le voir un jour
C'est mon rêve joli.
J'ai deux amours
Mon pays et Paris

[[stamp]]Toute Commanance doit être adressée AUX 100.000 CHANSON
Henri SORBIER
à BRANNE (Pironde) Pace à la Halle
qui envoie gratis ces curieux Catalogues[[/stamp]]

[[stamp]]Existe en disques PATHÉ à saphir et disques à aiguille
FRANCIS SALABERT[[/stamp]

[[stamp]]Les Parodies sont interdites et seront poursuivies par l'Editeur[[/stamp]]

E.A.S. 6195bis

Imp.G.Krier, Paris

Transcription Notes:
"Paris" completed from previous page.

Please note that the language and terminology used in this collection reflects the context and culture of the time of its creation, and may include culturally sensitive information. As an historical document, its contents may be at odds with contemporary views and terminology. The information within this collection does not reflect the views of the Smithsonian Institution, but is available in its original form to facilitate research. For questions or comments regarding sensitive content, access, and use related to this collection, please contact transcribe@si.edu.