Viewing page 11 of 13

- 2 -

[[underlined]] OEUVRE DE GILLOT [[/underlined]]

Les dessins et gravures de Gillot permettent de définir différentes "manières" du maître et de supposer ce qu'étaient, à différentes époques ses oeuvres peintes dont les catalogues du temps, font mention.

PREMIER GROUPE:

a) les dessins Nos. 4194-4198 et 4220 du Musée du Louvre (Jean Guiffrey et P.Marcel, Inventaire général des Dessins, tome VI Paris 1911.);

b) 9 dessins de la Coll. de S.A. la Princess Murat (Exposition "Le Théatre à Paris", Paris, mars-mai 1929, Nos 140 à 148);

c) 2 dessins de la vente Léon Michel-Lévy, Paris G. Petit , le 17 juin 1925, Nos 65 et 67;

d) Gabriel Huquier "Le théatre italien" recueil d'estampes d'après les dessins de Gillot; 

e) "La scène des carosses", peinture de Gillot (T. 1 m 28 x 1.m60) au musée du Louvre, No. 5092 (Voy. E. Dacier dans "Le Figaro" du 17 mai 1923; le-même dans "La Revue de l'Art", juin 1923, pp.41-46; P. Lavallée, même revue, décembre 1924, pp.375-379);

f) "Le Tombeau de Maitre André", peinture de Gillot (T. 1 m x 1 m38) dans le Commerce (Voy.F. Boucher dans le Bull. de la Sté de l'Histoire de l'Art Francais, 1927 fasc. I,pp.66-73).

Ce premier groupe (1695-1705 environ) a trait aux représentations de la troupe italienne à l'Hôtel de Bourgogne (1680-1697) et de plus spécialement aux représentations des années 1694-1695 (Voy. E. Dacier dans "La Revue de l'Art", 1924,I.pp.44-56 et 119-126; F. Boucher dans"Bull. Hist. Art Franc." 1923, p.302 et dans "La Gaz. des Beaux-Arts", sept.1923). Ce groupe aux formes "les plus nobles " selon le Chev. La Touche, proche de la Commoedia dell'Arte, est aussi architectural(nous y croyons vois un echo des "perspectivistes" italiens du siècle). C'est de cette première manière que s'inspire le jeune Watteau(entré dans l'atelier de Gillot vers 1704-1705) , dans son tableau "Les départs des Comédiens italiens en 1697" fait d'après un dessin de Gillot et gravé par L. Jacob (E. Dacier et A. Vuaflart" J. de Julienne et les graveurs de Watteau au 18eme s. ",Paris 1921-1929, No. 184).

SECOND GROUPE

a) Les dessins Nos 4219 et 4202 (l'homme de gauche) du Musée du Louvre;

b) le dessin de la vente anonyme à Paris, Hôtel Drout, salle No. 8, le 30 Mars 1925, No. 69 (reproduit dans le catalogue de cette vente);


Please note that the language and terminology used in this collection reflects the context and culture of the time of its creation, and may include culturally sensitive information. As an historical document, its contents may be at odds with contemporary views and terminology. The information within this collection does not reflect the views of the Smithsonian Institution, but is available in its original form to facilitate research. For questions or comments regarding sensitive content, access, and use related to this collection, please contact transcribe@si.edu.